Micro-crédit pour les personnes handicapées : comment ça marche ?

AccueilMon actuMicro-crédit pour les personnes handicapées : comment ça marche ?

Le micro-crédit est un produit bancaire assez courant, qui permet de financer un projet à court terme, ou de faire face à une dépense imprévue. Si les conditions d’obtention de ce type de crédit sont relativement souples, les choses peuvent parfois se compliquer lorsqu’on est porteur d’un handicap. C’est justement votre cas, et vous tenez à disposer de toutes les informations essentielles avant de faire une demande de micro-crédit ? On vous explique juste en dessous tout ce qu’il faut savoir sur le micro-crédit pour les personnes handicapées. 

Micro-crédit pour les personnes handicapées : comment ça marche ?

Micro-crédit pour les personnes handicapées : comment ça marche ?

Si le handicap apporte naturellement son lot de difficultés dans la vie quotidienne, il ajoute des complications supplémentaires, notamment dans le domaine de l’administratif. Lorsqu’il s’agit de solliciter les banques pour obtenir un crédit, ces dernières ne sont pas toujours très enclines à accéder aux demandes des personnes handicapées ou malades, sans pour autant être totalement transparentes à ce sujet. Vous pouvez d’ailleurs en apprendre davantage en poursuivant la lecture sur ce site

Qu’est-ce que le terme « handicap » englobe exactement ?

Avant de s’intéresser au fonctionnement du microcrédit pour les personnes handicapées, il est important de bien définir ce qui est inclus dans la notion de handicap. Beaucoup de personnes croient, à tort, que le handicap est réel et considérable seulement lorsqu’il est physique et/ou visible. Or, il existe beaucoup d’autres sortes de handicaps. En général, la reconnaissance d’un handicap implique les conditions suivantes :

  • Que l’on soit reconnu comme invalide à 70 % ou plus ;
  • Que l’on ait subi une perte d’autonomie totale et irréversible.

Cette reconnaissance du statut de personne handicapée doit être effectuée par un médecin-conseil, et peut donc s’appliquer à des handicaps physiques visibles, comme la tétraplégie, mais également des affections invisibles, comme l’algie vasculaire de la face, la maladie de Crohn, ou encore des pathologies psychologiques. 

Comment peut-on obtenir un micro-crédit lorsqu’on est handicapé ?

Bien heureusement, il n’est pas impossible d’obtenir un micro-crédit. C’est surtout l’assurance emprunteur qui sera déterminante, car elle constitue une garantie du bon déroulement du prêt. Lorsqu’on est porteur d’un handicap, on peut faire une demande de micro-crédit social ; ce type de crédit permet aux personnes exclues du système bancaire, c’est-à-dire qui ne peuvent pas bénéficier d’un crédit par les voies classiques. Pour obtenir ce crédit, il faut répondre à certains critères :

  • Ne pas avoir plus de 70 ans lorsqu’on demande le crédit.
  • Etre éligible à la convention AERAS, qui aide les personnes handicapées à obtenir une assurance emprunteur. Pour rentrer dans le cadre de cette convention, il faudra remplir un questionnaire médical.
  • Ne pas utiliser ce crédit dans une optique professionnelle.
  • Effectuer sa demande de micro-crédit en collaboration avec un accompagnateur social.
  • Il faut que le crédit soit en rapport avec le handicap.

Ce micro-crédit n’est pas renouvelable, mais présente un taux fixe, et devra être remboursé sur 36 mois, avec des mensualités fixes, ce qui permet de pouvoir anticiper ses dépenses, et de ne pas se retrouver en difficulté financière.